Quelques conseils pour un bon sommeil

Woman sleeping in bed. Woman sleeping isolated on white background.

Quelques conseils pour un bon sommeil

Nous passons un tiers de notre vie à dormir. Le sommeil est très important pour la santé puisqu’il permet de récupérer, tant sur le plan physique que psychologique.

Il faut comprendre que le corps a besoin de « s’installer » tranquillement vers le sommeil. De ce fait, il est recommandé d’instaurer un petit rituel, le soir, afin d’habituer votre organisme à se détendre avant de sombrer dans les bras de Morphée. Ainsi, certaines précautions ou habitudes sont à adopter. Voici quelques pistes.

Évitez de manger trop tard et trop gras

L’organisme ralentit son rythme en soirée. La digestion se fait donc plus lentement. Évitez de manger un repas trop copieux ou trop gras, le soir, afin de ne pas solliciter vos organes digestifs à qui vous demanderez un effort supplémentaire pour accomplir leur tâche habituelle.

Évitez de manger trop épicé, caféiné ou sucré

Le gingembre, le poivre, le curry et le piment, pour ne nommer que celles-ci, sont des épices qui stimulent l’organisme. Il en est de même pour le sucre et la caféine. Évitez donc de consommer ces ingrédients en fin de journée.

Heure du lever et du coucher régulière

Tentez de respecter l’heure du lever et du coucher régulière. Votre corps se conditionnera tranquillement à sombrer dans le sommeil lorsque le moment arrivera.

Évitez toute stimulation

Que ce soit en pratiquant un sport, en écoutant un film d’action, en ayant une conversation intense avec votre conjoint(e) ou en pensant à une situation angoissante, il est recommandé d’éviter tout ce qui pourrait créer une stimulation trop grande, voire un stress, avant de vous coucher. Votre corps aura tendance à vouloir évacuer ce surplus d’excitation lors du sommeil, ce qui occasionnera des réveils fréquents.

L’importance du rituel

Tenter d’instaurer un rituel calmant pour votre corps. Ainsi, boire un breuvage chaud (décaféiné), s’installer confortablement pour une lecture légère, prendre un bain chaud ou écouter de la musique douce sont autant d’exemples qui favoriseront un bon sommeil.

Bien dépenser son énergie durant la journée

Le sommeil profond et récupérateur se fera, sans contredit, si vous êtes également actifs le jour. Une journée à demeurer allongé, sans dépenser d’énergie, se traduira fort probablement en un sommeil plus léger la nuit.

Évitez les agents perturbateurs lors du sommeil

Il existe quatre grandes phases du sommeil :

la somnolence
le sommeil léger
le sommeil profond
le sommeil paradoxal.
Nous récupérons lors du sommeil profond. Ainsi, il est primordial de permettre au corps de se rendre jusqu’à cette phase puisqu’elle permet à l’organisme de se réparer et de gagner des forces. Si tel est le cas, tentez de résoudre la présence des agents perturbateurs de votre sommeil (un bruit, une odeur, une lumière, un enfant qui se réveille trop souvent, un animal, un conjoint(e) qui remue trop, etc.) qui nuiront à l’atteinte du sommeil profond.

Évitez une température ambiante trop élevée ou trop basse

Trouvez une température confortable pour votre chambre à coucher et veillez à ce qu’elle reste constante pendant la nuit. De plus, augmenter l’apport en oxygène, en ouvrant un peu la fenêtre, est une recommandation simple et très efficace pour favoriser un sommeil récupérateur.

Facebook Comments